Le personnel et la direction de la maison funéraire sont conscients et responsables durant cette période de crise.

C'est pourquoi nous encourageons toute la population à limiter les contacts physiques avec les familles endeuillées.

Nous suivons la situation de près et tenons à nous conformer aux normes émises par le gouvernement visant la sécurité publique.

Un hochement de tête avec une main sur le coeur seront très significatifs pour vos proches en cette période de deuil.

l'abbé Yves-Marie Dionne (prêtre) 1924-2021

l'abbé Yves-Marie Dionne (prêtre) 1924-2021

Décédé le 28 mars 2021 à l'âge de 96 ans. Il résidait à Lac-au-Saumon autrefois de Rimouski et était natif de Trois-Pistoles , fils de feu Monsieur Louis-Ernest Dionne, menuisier-charpentier, et de feu dame Juliette Caron; ordonné prêtre le 18 juin 1950 à Trois-Pistoles par Mgr Georges Courchesne.

Né le : 24 octobre 1924

Décédé : Paisiblement, à la Maison Mère des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé de Lac-au-Saumon, le 28 mars 2021 à l'âge de 96 ans.

Il laisse dans le deuil :

Son frère Marc-André (Madeleine Martin).

Ses belles-soeurs:

Briolange Bérubé (feu Gabriel Dionne) et

Marguerite Thériault (feu Gaston Dionne).

Plusieurs neveux et nièces, parents, amis ainsi que tous les membres du clergé diocésain de Rimouski.

L'ont précédé dans la mort ses sœurs et ses frères:

feu Raynald (feu Jeannette Belzile),

feu Ghislaine (feu Dominique Belzile),

feu Jean-Guy (feu Colette Robitaille),

feu Gilles (feu Camille Marier),

feu Claudette,

feu Louiselle (feu Raymond D'Anjou)  et

feu Jacqueline (feu Robert Paradis).

Études classiques au Petit Séminaire de Rimouski (1938-1946); études théologiques au Grand Séminaire de Rimouski (1946-1947) et au Séminaire St-Paul d'Ottawa (1947-1950) où il obtient une licence en théologie; études à l'Université Laval de Québec (1951-1954) pour l'obtention d'une licence en sciences; cours d'été à l'Université Laval (1955-1958) en vue d'une maîtrise ès arts (philosophie).

Yves-Marie Dionne enseigne au Séminaire de Rimouski de 1950 à 1967, puis au Cégep de Rimouski de 1967 à 1969 où il est également chef du département de philosophie. Simultanément, il assume diverses tâches: président du Comité de mathématiques de la Commission du programme de la Faculté des arts de l'Université Laval (1957-1960), chargé de cours à l'École normale Tanguay, à l'Extension universitaire du Séminaire de Rimouski, chez les Ursulines et les Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire; responsable et principal rédacteur du Mémoire du Séminaire de Rimouski à la Commission royale d'enquête sur l'enseignement (1962-1964). De 1969 à 1988, il occupe la fonction de doyen des études de premier cycle au Centre d'études universitaires de Rimouski (devenu l'Université du Québec à Rimouski); il y enseigne de 1969-1973. Durant cette période, il est également aumônier à l'Institut familial de Rimouski (1969-1978) et président de la Fondation Beaulieu-Langis (1984-2013), qui a succédée au Prêt d'honneur. Il se joint à l'équipe pastorale de Saint Pie-X à Rimouski de 1988 à 1992 et devient supérieur économe de la Résidence Lionel-Roy de 1992-2004 et membre de l'équipe d'animation pastorale de la Maison Mère des Sœurs du Saint-Rosaire de 2004 à 2015. Durant sa retraite, il demeure au Grand Séminaire de Rimouski avant d'aller s'établir en 2016 à la Maison Mère des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé à Lac-au Saumon.

Yves-Marie Dionne a reçu le prix du gouvernement français en 1962 à la fin de ses études pour la maîtrise ès arts (philosophie). 

Service religieux :
Le jour et l'heure des funérailles en l'église St-Pie X de Rimouski seront annoncés ultérieurement.

Message de condoléances

Il vous est possible de faire parvenir à la famille un mot de sympathie, même si vous ne pouvez pas vous rendre sur les lieux. Cette attention sera grandement appréciée.